Vancouver ou l’Est du Canada ? pas facile de choisir au début.

Vancouver : évasion à quelques minutes de la ville

Vancouver : évasion à quelques minutes de la ville

 Lorsque je m’interrogeais sur une immigration vers le Canada, il y a quelques années, je ne savais pas vers quelle ville m’orienter.

C’est un un choix à effectuer de manière posée et réfléchie avec les siens.

En effet, cette décision s’inscrit sur du long terme, et dans mon cas personnel elle engage ma petite famille.

Nous avons de ce fait pris le temps de recenser les atouts et faiblesses de chaque destination.  Tout ce que je vais énoncer est strictement personnel, les avantages peuvent être des inconvénients pour certaines personnes et vice-versa.

Je vais arbitrairement limiter ce comparatif à 3 provinces :

  1. la Colombie-Britannique
  2. le Québec
  3. l’Ontario

La Colombie-Britannique (Vancouver)

C’est l’une des provinces les plus touristiques du Canada, grâce à la beauté de son cadre naturel (montagnes, fleuves et océan), la relative douceur de son climat et son multiculturalisme. La principale ville , Vancouver, a accueilli les JO d’hiver  en 2010.

Aspects positifs :

– diversité de l’économie : industrie audiovisuelle, informatique (éditeurs de logiciels américains notamment), finance, tourisme, informatique, mines, forêts

– climat  océanique, donc tempéré. Vous allez passer un hiver doux et humide. Les amplitudes de températures sont faibles : il n’y a pas de chaleur extrême en été, ni d’hiver trop froid (la neige n’est pas systématique en hiver)

– multiculturel : il y a toutes les nationalités à Vancouver. Très tourné vers l’Asie cependant. Certains disent que l’on trouve les meilleurs sushis à Vancouver.

– activités sportives extérieures : pour les amoureux des activités extérieures, Vancouver est le lieu où il faut être. Vous pouvez être au bord de la plage le matin, et terminer votre journée par une descente en ski la même journée.

Aspects négatifs :

– Côté provincial : Vancouver est à l’Ouest du Canada, et est beaucoup plus « provincial » que Toronto ou Montréal. La majorité de la population canadienne est à l’Est du Canada. Les leaders d’opinions économiques et politiques sont à l’Est au Canada !

– Cherté de la vie : l’immobilier à Vancouver est l’une des plus chère d’Amérique du Nord
– Décalage horaire important par rapport à l’Europe.

– Présence francophone très minoritaire: contrairement à Montréal et même Toronto, la francophonie reste minuscule en Colombie-Britannique. Donc il est impératif de parler l’anglais par ici.

Ontario (Toronto)

L’Ontario est la province la plus peuplée du Canada. Comme la Colombie- Britannique sa population est ethniquement très diverse.

Toronto est la capitale économique du Canada,  c’est la ville où de nombreux sièges de multinationales ont établie leurs sièges sociaux.

Avantages

– Si vous êtes vraiment carriériste et évoluez dans les domaines informatique, finance etc… c’est la ville qui propose clairement le plus d’opportunités. L’élite anglophone du Canada (les grands groupes) est basée à Toronto. La plupart des grandes banques par exemple ont choisi leur siège à Toronto

– ville qui bouge : scène culturelle très développée. Des musées et galeries à rayonnement international.

Inconvénients :

– hiver à -20 °C , ce n’est pas une légende

– venant de Paris, je ne voulais pas revivre l’expérience d’une grande mégalopole

– pas spécialement attractif côté environnent de vie

Québec (Montréal)

Avantages:

– Même avantages que Toronto : en terme de rayonnement culturel et international, Montréal et Toronto sont au coude à coude.

– Vous pouvez vivre comme en France si vous le voulez (nombreuses boulangeries et restaurants français)

– Pour un francophone, bien sûr, l’adaptation y est aisée, car il n’y a pas la barrière de la langue.

– Politique d’immigration très ouverte aux francophones du Québec

Inconvénients:

– On retrouve certains inconvénients de Toronto pour Montréal : hiver rude, ville trop imposante.
– Quand on vient de Paris, le dépaysement risque d’être plus faible.
Ce type d’article sur le Québec peut vous aider dans votre réflexion.

Malgré tous les inconvénients identifiés précédemment sur Vancouver, nous avons finalement choisi cette ville et  jusqu’à maintenant, malgré les obstacles, nous ne regrettons pas ce choix. Pourvu que ça dure ! :-)

PS : il n’ y a pas de mauvais choix, à partir du moment où il se fait en conscience. J’ai vu trop de gens venir à Montréal ou Vancouver et venir se plaindre rapidement sur des choses dites et répétées partout : comme une fois sur place,  » je suis très déçu, il pleut trop à Vancouver. ! »

  1. bonjour à tous!
    Ce billet est très intéressant ainsi que les réponses ci dessus: nous sommes en réflexion sur l’endroit où nous souhaitons « atterrir » et nous hésitons entre l’est et l’ouest… si Vancouver est plus cher, les salaires doivent suivre, non? est il facile d’y trouver un logement? c’est vraiment ce point qui m’inquiète car nous aussi on bouge en famille… A l’arrivée, me conseillez vous de louer via AirBnB par exemple, histoire d’avoir un point de chute pour quelques mois? Nous ne connaissons personne sur place, alors ça va vraiment être aventure et débrouille :) qu’en est-il du marché de l’emploi (j’ai lu tout et son contraire, qu’en est-il en direct et vu par vous?)? j’explore encore votre site alors peut être trouverais je des réponses à ces questions sur un autre post :) Merci pour votre aide en tout cas!

    • Salut Didier, je voulais savoir si a part l’immobilier, la vie est chere? Tu ne m’As pas repondu
      Je ne connais que Vancouver au Canada; je ne peux que te rapporter des propos de personnes venant de Toronto ou Montréal. Sur bien des postes de dépenses (alimentation, transport, loisirs etc….) Vancouver et Toronto sont quasi au même niveau; seulement la différence est que le niveau de salaires est plus élevé à Toronto car ce sont des sièges ou des entreprises importantes: donc cela tire les salaires vers le haut.

      Rappele moi dans quel domaine professionnel tu souhaites évoluer à Vancouver ?

      • Je suis au Quebec et je suis etudiante en nursing. Et apres, je compte changer de province donc je tate le terrain dans les autres provinces et territoires.

    • En fait Vancouver est la ville la plus chère du pays. Je connais des gens qui ont fait le trajet Toronto-Vancouver et ils trouvent que globalement tout est plus cher. Par ex, la nourriture et l’assurance-auto.

  2. Tres bon article. Le mieux c’est de voyager afin de prendre la « temperature » mais c’Est toujours trompeur quand on part en vacances.
    Petit question à part l’immobilier, la vie est elle chere en BC?

  3. Dans le cadre de mon BTS Immobilier, ma classe et moi devons partir en voyage en deuxième année avec une règle : « Devoir quitter l’Europe » !
    Je me suis intéressé à la plupart de grands pays, et pour le Canada, je m’étais toujours demandé quelles étaient les différences suivant les provinces, sans jamais chercher et la je dois dire que ton article est bénéfique à ma culture générale, merci :)

    « L’immobilier à Vancouver est l’une des plus chère d’Amérique du Nord » : En espérant que tu puisses tourner cela à ton avantage 😉

  4. Sympa ton article :) On a eu moins 39 en ressenti à Toronto hier. Il est vrai que Toronto est une grande ville mais je suis beaucoup moins stressée qu’à Paris. En revanche le coup de la vie est vraiment très élevé comme tu dis mais immoblier , mis à part je n’ai pas l’impression que Montréal soit beaucoup moins cher quand je discute avec mes amis installés là bas…
    Ceci étant dit j’avoue de temps en lorgner sur Calgary et Vancouver :)

  5. Attention à ne pas trop tirer sur l’ambulance comme le fait cet article du Post. Très intéressant certes, mais l’auteure oublie de donner aussi des stats pour les autres provinces. En terme de santé, il est clair que le Québec est atroce. Pour ce qui est des infrastructures aussi. Il n’empêche, on ne gagne pas forcément beaucoup moins qu’en Ontario et pour une qualité de vie bien supérieure. (Immobilier, crèches moins chers etc.)

    Toronto n’a que rarement des hivers à -20 quand même :) Ca serait plutôt le Québec ! Par contre en gros moins tu as oublié de dire que tout y était très cher !!! Et ça c’est un véritable frein, surtout quand tu as des enfants.

    Moi j’hésitais entre Toronto, Calgary et Montréal :) Vancouver n’était pas une option car les offres d’emploi dans nos domaines étaient quasi inexistantes. (Et Mister ne voulait pas de la flotte)

    • Hello Lisa,

      Merci pour les précisions pour l’Est du Canada que tu connais très bien.
      Je n’ai pas été complet dans mon comparatif, même pour Vancouver, et cela volontairement sinon le billet risquait à mon sens d’être trop long.
      Le gros point positif de Vancouver que j’ai omis c’est la qualité et « beauté » de l’école francophone publique où sont mes enfants…

      Concernant la météo à Vancouver, j’ai sûrement de la chance cette année mais je ne trouve pas qu’il flotte beaucoup plus qu’à Paris…l’avantage ici c’est qu’il n’y pas de vent, donc ça se supporte mieux.

      • Oui tu as de la chance, c’est un Hiver des plus secs et des moins venteux depuis au moins 10 ans! Normalement, ce n’est pas du tout comme cela.